Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez | 
 

 Un banquet, c'est mieux à l'intérieur

Aller en bas 
Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
AuteurMessage
Della

avatar

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Dim 19 Déc - 21:20

La main blonde se glissa dans la main tendue et l'épouse sourit au désormais Seigneur, le coeur toujours serré, la gorge de même, mais fière de son époux à qui elle fait des yeux doux de bonheur.

Elle adressa même un sourire chaleureux à la Comtesse Deedlitt, un vrai sourire, rempli de la promesse de faire la paix avec elle, même de présenter des excuses pour une conduite peu élégante, un jour...

Mais pour l'heure, Della rit lorsque Kéri s'aperçut qu'il avait un petit frère ou une petite soeur, c'était encore un peu difficile à dire.


Oui, Kéri, c'est un bébé...
Et en s'adressant à Bôpapa : Je vous remercie, votre Grâce...Une petite révérence, ça se fait devant un suzerain même si c'est celui du mari.
Et à Naluria : Quel magnifique cadeau...un beau-frère ? une belle-soeur ? Sourcil levé, interrogatif.

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Naluria

avatar

Messages : 790
Date d'inscription : 08/09/2008
Age : 32
Localisation : Toujours près de toi.

Pour améliorer le rp
écus:
20/500  (20/500)
RP: En cours

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Jeu 23 Déc - 21:49

Un genou à terre, fils.

Eh bah, même pas le temps de faire la bise à son fils et son épouse. C'est qu'il est autoritaire le Lexhor quand il s'y met. Même Eisangélia fût impressionnée. Elle tira sur la robe de Naluria pour capter son attention. Naluria se mis à sa hauteur.

Oui mon perce-neige ?

Eisangélia, deux doigts dans la bouche et une main montrant l'épée tentait de s'expliquer.

Eux ça.

Naluria grimaça pour comprendre. Cela lui rappelait vaguement sa jeunesse avec les enfants d'Althiof et Kory. Le langage était quand même loin d'être inné chez l'humain tout comme chuchotement...

Tu veux l'épée ?

Le petite fille acquiesça. Naluria sourit tendrement, caressa la joue de sa fille et lui répondit avant de se relever à hauteur d'adulte.


Oui ma chérie, je t'en donnerai une épée.

Eisangélia tira de nouveau sur la robe de sa mère mais Naluria porta un doigt sur sa bouche pour faire comprendre à son enfant qu'il était temps de se taire. Lexhor parlait, il fallait écouter. Le suzerain commençait le serment, d'une meilleure façon que lors de leur première rencontre.

Père...il n'est nul besoin de bague ou d'épée pour que je te promette aide, conseil et fidélité, et pourtant ce jour, j'accepte ainsi de devenir ton vassal, et je te jure devant cette assemblée, et devant Minerve, de t'apporter aide, quand il en sera fait demande ou dans les épreuves que te soumettra le Très Haut, de te prodiguer conseils, et de t'être fidèle. J'en fais le serment.

Huuuuuuum, ca serait pas mal "mère" en définitive. Je crois que je me sentirais moins vieille. Le maman pouvant rester pour les plus petits....

Lexhor, de sa voix douce et forte clôtura le serment.

Nous, Lexhor d'Amahir, en retour de votre serment, vous promettons protection, justice et subsistance tant que nos liens perdureront, c’est à dire jusque à ce que l'un d'entre nous trépasse.

*Et moi ? Et ta femme ? Hey, on est marié, j'ai les même obligation.*

Mais c'est un simple haussement de sourcils qui s'effectua. L'accolade vassalique fit sourit Naluria qui, quand elle était héraut, imposait le baiser vassalique, plus dans les us et coutumes des anciens.

Puis, le serment vassalique terminé, Keridil et son épouse s'approchèrent.


C'est un bébé ?

Naluria répondit du tac au tac avant de sourire.

En effet, c'est souvent le résultat d'un accouchement après grossesse.

Della renchérissa avant de remercier Lexhor pour le fief en l'honneur de leurs épousailles. La jeune femme se tourna vers Naluria ensuite.

Quel magnifique cadeau...un beau-frère ? une belle-soeur ?

Alors la question, posée comme ça, avait le chic pour déstabilisé la Nalu.

Euhhhhhhh. Un garçon ?

Naluria espérait avoir donné la bonne réponse. Belle-soeur ou beau-frère pour un nouveau-né, non, apparemment, ça ne passait pas à travers la gorge nalurienne.

A'tu'

Naluria tourna ses yeux vers sa fille qui semblait mieux se débrouiller que la mère finalement.

Ah oui oui, c'est Arthur. Arthur d'Amahir.


_________________
Revenir en haut Aller en bas
http://amahir.forumactif.com
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Mer 5 Jan - 19:54

Le 15 Novembre 1458 serait décidément un jour à marquer d'une pierre blanche. Le mariage d'un fils Amahir, et la naissance d'un autre, et pas de n'importe lequel s'il vous plait, de l'héritier.
L'avantage d'être adopté, c'est que, comme on ne peut pas prétendre à l'héritage, on est largement à l'abri de tous complots de succession et on peut alors se garder d'avoir de l'animosité pour ses frères, et puis il n'est pas non plus automatique pour le brun de ne pas aimer les gens. Oh il y en a qu'il ne peut pas voir en peinture, mais ceux là ils l'ont cherché, ou alors quelqu'un lui aura monter le bourrichon.
M'enfin bref, les yeux pétillants, il s'approcha de l'enfant, et de la mère qui le portait.


Arthur...ça a de la classe ! N'est-ce pas le nom d'un légendaire roi breton ?

Pas les vilains breton de Bretagne, mais ceux de Grande Bretagne !
Le brun en avait vu des enfanteaux, mais de mémoire, jamais si jeunes, et son regard se tourna alors vers le père. Un mini-Lexhor était né. Un vrai cette fois, et Keridil verrait un frère grandir, pas comme Gabriel qu'il n'avait jamais vu.
Le jeune marié se pencha alors vers Eisangélia, qu'il prit dans ses bras dans un soupir.


Alors princesse, t'as un petit frère.


La petite fille blanche acquiesça.

A'tu ?

Sourire du brun.

A'tu !

Il rit puis se tourna vers son aimée.

Ma mie, je vous présente Eisangélia, la fille de Naluria.
Tu vois Angel, c'est Della, c'est la femme que j'aime, elle est belle einh ?


Le regard de Keridil fit une nouvelle fois un tour de salle, quelques diplomates qu'il devrait aller vite saluer, n'est-ce pas la moindre des choses ?


_________________


Dernière édition par Keridil le Mer 5 Jan - 20:57, édité 1 fois (Raison : Edit pour coquille.)
Revenir en haut Aller en bas
Akane

avatar

Messages : 31
Date d'inscription : 14/11/2010

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Mer 12 Jan - 17:10

La normande avait suivit l’anoblissement avec intérêt, et amusée, quand soudain…
… Instant d’absence, elle était « ailleurs », perdue dans ses pensées, nul part et ailleurs à la fois, loin de l’agitation du banquet de la scène qui se déroulait devant elle, le regard vide…

Les paroles de Julien la firent revenir à elle. Dans un geste, elle s’abreuve d’une gorgée de vin à défaut de calva pour se remettre les idées en place, pour revenir à la réalité. D’un ton monocorde qui ne lui ressemblait pas, elle répondit à son cavalier du jour.

- Bien, nous y allons.

Et la brune de déployer sa petite stature en se levant…Arrivée non loin des époux, un maréchal sur ses pas, elle attendit que tous deux terminent leur conversation avant de leur présenter ses félicitations et laisser l'opportunité à son camarade d'éclaircir cette affaire. Regard vers le jeune Keridil...

[ HRP : Désolée de la maigreur de ce rp et du retard, je n’arrive pas à faire mieux…]

_________________

Semper Paratus Servio
Revenir en haut Aller en bas
Jglth

avatar

Messages : 7
Date d'inscription : 15/11/2010

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Jeu 27 Jan - 1:04

Julien commençait à trépigner sur place. Visiblement Akane n'avait pas perçu totalement le trouble de son ami et ne semblait pas décidée à y remédier. Le simple "bien nous y allons" ne l'avait pas totalement convaincu. Tel un enfant trainant sa mère par la manche, il entraina Akane devant les deux nouveaux époux. Et là, c'est le drame.

...

Voila que le Maréchal ne savait plus quoi dire. Non non pas d'abeilles dans les environs qui pourraient l'empêcher d'ouvrir la bouche, simplement, aucun son n'arrivait à franchir ses lèvres. Nouvelle tentative

...

Guère plus concluante. Bon, vite vite vite, trouver un truc à dire. Hop, petit truc pour se vider l'esprit puis se reconcentrer: réciter un poème.
Voila: La colombe blanche et sèche,
Retombe souvent sur sa poitrine,
Elle vole quand même... c'est très bien,
Et finit sa course dans la prairie de notre enfance.
Maintenant, ça y était.


Keridil, Della, nous ne nous connaissons pas encore mais permettez moi de vous adresser tous mes voeux de bonheur.

Bon, maintenant, plus le choix. Le Maréchal avait déjà reculé pour mieux sauter et reculer encore n'était vraiment pas possible.

Dites, vous allez peut être me trouver un peu dérangé, mais vous n'auriez pas quelques normands dans votre arbre généalogique? Par hasard, de la famille Giffard?



Revenir en haut Aller en bas
Keridil

avatar

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   Jeu 27 Jan - 18:00

Alors que le Chambellan d'Orléans, tout jeune marié, contemplait son petit frère, déjà bien grassouillet, il fut intercepté par un homme. Ce dernier avait un faciès des plus familiers. Un mélange de...lui avec lui-même. Enfin bref ils se ressemblaient pas mal, et ce jusqu'à la barbe naissante.
Le bougre ne prit point la peine de se présenter, mais accompagné d'Akane, le brun avait deviné qu'il s'agissait de l'Amiral du Domaine Royal, dont elle lui avait parlé le jour où elle confirmât sa venue à la noce.
L'Amahir s'inclina devant l'homme portant une couronne ducale.


Votre Grâce, en effet, vous connaître est un plaisir que nous n'avons point. Nous acceptons cependant vos vœux qui nous vont droit au cœur.

Il fallait ensuite répondre à la question qui expliquait pourquoi le brave homme l'avait reluqué toute la cérémonie durant, au point qu'il s'était demandé s'il n'était pas déviant...
Giffard...Le brun avait passé l'époque jouissive des retrouvailles familiales, où il s'ébahissait à la découverte d'un cousin aussi éloigné soit-il. Le clan de son père était vaste, et le nombre de parents côté Valrose était large, il n'en était pas de même avec Naluria, mais il y avait quand même Chris. Les Euphors étaient plus réduits, mais la famille de son cousin de sang ne lui était que très peu connue, alors sa mère de sang...
Enfin tout ça pour dire qu'apprendre qu'il a de la famille ne lui fait plus l'effet qu'il lui faisait au début.
En l'occurrence, Giffard était le nom de sa défunte mère, sur laquelle il ne savait carrément pas grand chose, si ce n'est qu'elle avait fini femme de petite vie épousée par un homme, son défunt père, et engrossée par icelui.


J'ai de nombreuses, enfin nombreuses que dis-je, j'ai quelques attaches normandes en effet. Mon...père sanguin était Alkor d'Euphor, un marin normand et ma mère, son épouse se prénommait Cassandre, de la maison Giffard ce me semble. En seriez-vous ?

_________________
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Un banquet, c'est mieux à l'intérieur   

Revenir en haut Aller en bas
 
Un banquet, c'est mieux à l'intérieur
Revenir en haut 
Page 3 sur 3Aller à la page : Précédent  1, 2, 3
 Sujets similaires
-
» Un banquet, c'est mieux à l'intérieur
» Quel est le palmier d'intérieur idéal?
» Isolation intérieur sur murs en parpaings
» Isoler un mur chauffant par l'intérieur.
» boutures de Bégonias d'intérieur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Le château :: Le logis :: Le rez-de-chaussée :: La salle de réception-
Sauter vers: