Maison d'Amahir



 
AccueilS'enregistrerConnexion

Partagez
 

 De Bourgogne en Orléans, aller-retour

Aller en bas 
AuteurMessage
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyVen 7 Jan - 21:17

Citation :

    Mon cher Ange,


Bonjour.

Comment allez-vous, mon époux ?
Bien, j'espère. C'est en tout cas les voeux que je forme et que portent mes prières au Très Haut pour vous.

A Saint André, l'hiver a son effet et les activités sont un peu ralenties.
Est-ce vrai à Orléans également ?

Cela me laisse un peu de temps pour vaquer à d'autres occupations, moins officielles, comme de vous écrire.

Après moult tergiversations, il semblerait qu'enfin l'ennoblissement de votre épouse se fasse le 6 janvier, à Digoine même et en présence de Thomas de Clérel.
Puis-je compter sur votre présence, mon Prince ?
Cela me réjouirait bien entendu mais je peux comprendre si vos affaires vous retiennent en Orléans.

Comment se portent Bôpapa et Naluria ?
Remettez-leur mes salutations, s'il vous plait et dites-leur qu'il me tarde de les revoir.

Vous me manquez, Kéri, vous me manquez comme l'on ne m'a jamais manqué jusque là. Ni parent, ni ami...
Prenez grand soin de vous et surtout, n'oubliez pas que je vous aime.

Que le Très Haut vous garde.

    Tendres baisers.

    De Bourgogne en Orléans, aller-retour Signat13



_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

Keridil

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptySam 8 Jan - 21:38

Citation :
Mon aimée,

Je vais bien, la neige a enfin cesser de tous nous donner l'envie d'hiberner ou de nous retirer en monastère. A Orléans, les activités au contraire reprennent, mais je puis toujours trouver le temps pour quelques loisirs.

Alors ainsi c'est Digoine qui vous fait sa vassale ? Après tant de changements, je ne savais point le choix arrêté, et bien soit, je serai ravi de venir rendre visite au Baron en cette occasion.

Mes parents se portent bien, ma mère materne et mon père gouverne, la routine en somme, quoi que je sente ce dernier fatigué ces temps-ci, mais que voulez-vous, porter une couronne apporte bien des privilèges, mais en contrepartie il faut accepter son poids et tout ce que cela implique. Je ne vous apprend d'ailleurs rien en disant ceci, et je souhaite bien du courage à notre nouvelle Reyne.
Vous perdez d'ailleurs une brillante ambassadrice avec son couronnement, mais n'est-ce pas une heureuse perspective que "votre" Béatrice soit mise sur le trône ?
Prions pour elle et espérons qu'elles ne déçoivent point les espérances de tous.

Vous ne parlez point de Charles. Je prie aussi pour lui bien souvent, pauvre enfant. Je crois que je me prend d'ailleurs d'affection pour ses yeux, mais n'en faites rien, je ne suis pas encore décidé à en faire mon fils.

Vous aussi me manquez, mais cette cérémonie sera l'occasion de bientôt vous revoir.
Faites attention à vous, ma mie. Je vous aime aussi.

Puisse Aristote veiller sur vous.

Kéri.

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour 466937Keriban
Revenir en haut Aller en bas
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptySam 15 Jan - 20:27

Citation :
Cher Ange,


Lorsque vous lirez ceci, vous aurez appris que j'ai renoncé à Digoine.
Pardonnez-moi d'être partie sans vous attendre mais je devais venir ici, à Railly.
C'est d'ici que je devais écrire ces lettres qui s'empilent sur le bureau car c'est ici que les mots allaient naître et prendre tout leur sens.

Mais je ne vous laisse pas plus longtemps dans l'impatience.
Voici donc que j'étais à Digoine, que j'attendais le Baron et le Héraut.
Alors, l'on porta pour moi, une lettre de Béatrice qui me disait son espoir de me revoir à Railly.
Vous savez comme je l'aime.
Vous savez aussi que ma fidélité lui est acquise depuis si longtemps.
J'ai fait une erreur en acceptant Digoine, je le comprends maintenant et j'en vois toute l'étendue de la faute.
Mais j'ai posé mon choix. C'est Béatrice. Sans aucune hésitation.
Voilà la raison de mon absence à Digoine et de ma présence à Railly.

Mais ce n'est pas tout.
Béatrice me propose aussi de la suivre et de la rejoindre en Orléanais où elle va prendre une demeure, à l'écart du Louvre.
Vous comprenez ce que cela veut dire, pour nous.
Il me faut le temps d'organiser tout cela.
Cela peut prendre du temps, quelques semaines sans doute.
Mais le temps où nous vivrons ensemble est proche, mon amour.

A bientôt.
Qu'Aristote vous garde.

Tendres baisers.

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Signat13

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptySam 22 Jan - 12:55

Citation :
Cher Ange,

Bonjour.
J'espère que vous allez au mieux et que vous ne faites pas trop de bêtises sans moi.
Vous me manquez, de plus en plus terriblement.
Chaque minute sans vous s'éternise, pareille à une heure...

Mais le temps est proche où enfin, cette séparation prendra fin.
Cette fois, l'organisation concrète est en marche.

J'ai reçu une lettre de Béatrice, suite à la décision que j'ai prise de renoncer à Digoine.
Je sens dans ses mots, toute son émotion et toute sa joie. Semblables aux miennes.
J'ai appris que la Hérauderie avait déjà acté sa demande.
Et comme le blason existait déjà, je suppose que cela ne sera qu'une formalité.
J'ai hâte de redevenir sa vassale pour toute cette Amitié que nous nous portons elle et moi.

Mon frère, Godefroy, celui qui n'est jamais là où il devrait, est venu me menacer. Il prétend vouloir devenir chef de famille.
Je lui ai écrit une lettre, pas piquée des hannetons, en lui envoyant au visage tout ce que j'avais sur le coeur, y compris son absence à notre mariage. Il prétend y être venu...Je ne l'ai pas vu, il ne nous a pas félicité ni béni...Je pense qu'il ment. Il ira sur la lune s'il continue ainsi.
Pourtant, je n'irai pas plus loin dans ce combat.
S'il veut devenir chef de famille, grand bien lui fasse.
J'ai désormais des projets plus importants.

Je viens de recevoir un ordre de mobilisation de l'Ordre Teutonique.
Je vais répondre en disant que je les quitte.
Je ne peux dorénavant plus m'en aller ainsi pour aller combattre à mille lieues de chez moi.
Cela était possible lorsque je n'étais pas votre épouse.
Je sais que Macksimus va être très déçu, de même que mon parrain Jackson. Mais c'est ainsi, la Vie va.

A très bientôt, mon Ange.
Tendres baisers.

Qu'Aristote vous garde.


De Bourgogne en Orléans, aller-retour Signat13

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

Keridil

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyDim 23 Jan - 1:43

Citation :
Ma mie,

Quelles bêtises pourrais-je bien faire, je vous le demande ?
Je vais en effet au mieux. Savoir depuis ce jour étrange où je me retrouvai à Digoine sans vous quel serait notre destin en votre venue à Orléans ne peut que me faire aller au plus vite vers le jour de votre arrivée, et comment faire passer le temps plus rapidement sans être heureux ?
Je m'occupe, je joue au ramponneau, je galope et je pratique mon luth. J'ai d'ailleurs appris une bien jolie chanson que je vous entonnerai volontiers à votre arrivée.

Il me plait de vous lire heureuse de retrouver Béatrice. Vous avez juste manqué d'un peu de tact avec ce pauvre Eusaias, que j'ai trouvé ma foi moins ronchon que je n'aurais pu le pensé si j'avais eu connaissance de la situation dans laquelle vous l'abandonnâtes. Mais bref.

Votre frère...Je n'ai point le souvenir de le voir à nos noces, mais je me rappelle fort bien d'y avoir vu et reçu les félicitations de son épouse.
Ainsi donc il réclame ce qu'il vous offrit autrefois faute de couilles pour administrer les Volvent. C'est ma foi culotté et surtout fort peu réfléchi.
Je ne vous reconnais cependant guère lorsque vous dites ne point combattre. Vous fîtes beaucoup pour le nom qui est le vôtre, et plus, pour chacun des membres de ce clan. Lui n'aurait point été tendre une aristotélicienne main à votre nièce, il s'est d'ailleurs bien gardé d'émettre le moindre avis à ce sujet, vous laissant allègrement le sale boulot. Mais ma douce, ce n'est là que l'avis de votre époux qui n'a point le fardeau d'une famille à soutenir - point encore - et je vous laisse maîtresse de vos choix en cette matière.
Des projets dites-vous ? Outre celui de me rejoindre, quels sont-ils donc ?

Vous quittez les Teutons. Voilà qui me surprend, mais je ne peux que vous en féliciter. Ainsi vous serez libérée d'obligations guerrières qui ne s'accordent guère avec votre condition de jeune épouse. Et il me serait désagréable de vous savoir loin, sur un champ de bataille, même si votre quête eut été des plus louables.
Je puis à ce titre et si vous aimez toutefois manier la lame vous proposer de rejoindre les Lames. Le principe est loin d'être celui d'un Ordre. Nous sommes libres de suivre ou non, nous sommes libre de rester ou non, en bref, la base est amicale et plus, je dirai familiale. Si vous aviez pensé à cette idée, je me ferai une joie d'en dire mot à mon père.

Comme vous le dites, tendre Della, la vie va, mais est-ce qu'il faut pour autant regretter ce qui fut ? Je ne le pense pas et mon idée est que nous avons tous deux beaucoup à vivre encore. Il me tarde qu'enfin nous soyons réunis.

Je vous aime et vous embrasse tendrement.
Aristote veille sur vous.

Keri.


_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour 466937Keriban
Revenir en haut Aller en bas
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyDim 23 Jan - 18:55

Citation :
Trésor,


Que j'ai hâte d'entendre ce chant que vous avez appris !
Nous nous installerons devant la cheminée et je vous écouterai avec le plus grand plaisir.

Vous avez raison. J'ai été un peu rude avec Eusaias mais il m'a écrit lui aussi en me disant qu'il comprenait et qu'il ne rejetait pas mon amitié.
Pourtant, je dois vous dire que depuis ce jour, je le sens un peu distant. Mais bon, c'est aussi son caractère. Un peu rustre.

Vous m'avez bien fait rire en parlant de Godefroy ! C'est malheureusement tellement vrai.
Mais que gagnerais-je à lui répondre ? Rien.
Je préfère laisser les Renarts se prendre en main, pour une fois. Si certains sont plus francs que Godefroy, ils se feront entendre. Dans le cas contraire, à quoi sert de se battre contre des moulins ?
Ma famille, même si les Volvent sont les miens, est aussi désormais en Orléans, vous êtes ma famille, mon Cher Ange.

Si Bôpapa veut bien de moi parmi ses Lames, je dois avouer que je les rejoindrais avec plaisir, en effet.
J'ai pris goût au maniement de la lame qui, lorsqu'on n'est pas en guerre, est un entraînement très intéressant.
De plus, si cela est familial...en être serait un honneur.
J'ai peur d'avoir froissé votre père l'autre jour, en parlant de Béatrice. J'espère que cela ne durera pas. Je l'aime beaucoup, savez-vous. Je le respecte aussi énormément et le savoir fâché après moi me contrarierait beaucoup.

Charles a pleuré toute la nuit dernière.
D'après Anna, il ferait des dents.
Ce qui est fort douloureux, paraît-il.
Est-ce que votre frère en fait déjà aussi ?
Comment se porte-t-il ce petit Arthur ?
Je vais sans doute le trouver bien changer à mon retour.
Ne serait-ce pas agréable de les voir bien s'entendre, tous les deux ?
Mais me voilà partie en pensées par trop saugrenues...

Je vais vous abandonner pour aujourd'hui.
Il me faut terminer la rédaction de lettres de marques, pour la Basilique.

Je vous confie au Très Haut qui a intérêt à bien veiller sur vous.
A très bientôt, mon Ange.

Tendres baisers.

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Signat13

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

Keridil

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyJeu 27 Jan - 17:45

Citation :
Mon amour,

J'ai un peu tardé à vous répondre, mais suite à votre lettre, Naluria est revenue d'Alençon avec le fils de Lexhor, Gabriel.
Je puis alors vous confirmer qu'Arthur fait en effet ses dents.
Il crie à tue-tête et sa mère rêverait probablement de le mettre au puits, mais à part cela, il se porte très, très bien.

Concernant les Lames, en tant que vassale et bru, vous y serez accueillie à bras ouvert. Mes compagnons se sont déjà montrés très enthousiastes à l'idée de votre venue. Ainsi la prochaine fois que vous viendrez irons-nous à Auneau, où se trouve la grande tour, quartier général de nos missions.
Vous verrez que l'ambiance y est des plus conviviales.
Concernant mon père, je l'ai su un peu déçu de vos propos, point vraiment que vous défendiez Béatrice, mais plutôt que vous lui manquâtes de respect devant toute la noblesse Orléanaise, mais il n'est point homme rancunier et si ce n'est déjà fait, il vous pardonnera vite, ne restons pas sur cet accroc qui appartient désormais au passé.

Reparlons un peu des Volvent. Je suis heureux quand vous considérez ma famille comme la votre, et sachez que moi-même, je m'accepte comme Volvent en partie à vos côtés, aussi suis-je attristé de constater l'éloignement d'une si grande et belle famille. J'espère un jour apprendre à connaître mieux chacun d'eux, le temps fera son oeuvre.
Une tragédie touche actuellement le clan Valrose. En effet, l'époux de ma cousine Valéria que vous avez peut-être rencontrée vient de nous quitter, rappelé par le Très Haut.
Soyons franc, comme bien des membres de ce clan, je ne l'aimais guère, mais c'est une perte à noter tout de même, d'autant que je suis proche de sa fille, qui était écuyère de Lexhor lorsque j'étais écuyer de Naluria.

A ce propos, j'ai reçu récemment les résultats de la session estivale des écuries royales - vous me direz qu'il était temps - et je suis fier de vous annoncer que j'ai obtenu, non sans brio, le Certificat Royal de Cavalier. Ce n'est jamais qu'un papier, mais la reconnaissance est agréable.

Je vais à mon tour m'arrêter, point pour rédiger des lettres de créance, mais pour me repaître. Il est tard, mais sans vous ni mes parents pour me mettre à table, j'en oublie parfois de jeter un oeil au soleil.

Tenez-moi au courant du jour et du lieu de l'octroi de Railly.


Tendres baisers,

Keridil.

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour 466937Keriban
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

Keridil

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyLun 21 Fév - 3:20

Citation :
Ma Mie,


J'espère que votre retour en Bourgogne vous met en joie, que vous voyez vos amis et ne laissez point le temps à l'ennui de s'immiscer dans vos journées.
Il m'est arrivé depuis mon retour quelques péripéties, mais que rien ne vous inquiète.
Julien m'a d'abord rappelé que je m'étais inscrit aux joutes Berrichonnes de la St Arnvald. Depuis Bréméan, nous sommes donc partis en direction de la Seigneurie de Soye.
J'ai maudis cet idiot de ne point me l'avoir rappelé plus tôt, et je me suis maudis d'avoir oublié.
J'en suis sorti avec une blessure à la cuisse, mais rien qui ne doive vous inquiéter. Comme lors des joutes diplomatiques, j'ai chu dès la première lance, contre le Vicomte Tenshikuroi, que vous connaissez peut-être.
Ayant dû me préparer trop vite, j'avais oublié de prendre une de mes jambières, mais votre amie Angélyque aurait pu m'être d'un secours en cela, je lui demandai de me prêter une des siennes, ce qu'elle refusa. J'ai donc jouté sans jambière.

En outre, même si parfois la douleur se fait sentir, je suis sur pied et prêt à partir en guerre. Fort heureusement - ou pour ma peine, les ordres de la connétablie me permettaient de me rendre en Berry, puisque nous ne quitterons pas l'Orléanais avant quelques jours. Les Lames seront pour l'occasion composées de nombreux nobles venus de l'Est, et Patay sera notre point de ralliement à tous.
J'ai appris que Béatrice a été blessée, mais sort victorieuse.
Belle est la couronne sur son front, nous avons là une Reyne de choix, avec elle, nous pouvons compter avoir un glorieux avenir pour le Royaume et ses enfants.

Parlant d'enfants, Charles se porte comme un charme. Je crois qu'Anna le gâte un peu trop. Croyez-le ou non, il a déjà pris quelques rondeurs depuis notre départ pour Railly. J'ai d'ailleurs pu remarquer que ma réserve de macarons a baissé, elle a dû se servir, et peut-être plus pour elle que pour quiconque autre.
Soyez rassurée, le petit est en de bonnes mains, et je vous promet de le ramener en Bourgogne quand je reviendrais.
Pour l'heure, j'ai demandé qu'il soit mené à Alluyes où il sera en sécurité, ma mère ne partant pas en Alençon, elle veillera sur lui.
Si vous le permettez d'ailleurs, je leur dirais qui il est.

Sur ces mots ma mie, je prend la route pour Patay, et vous dans mon coeur.

Je vous aime, tendre Della,

Keridil.

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour 466937Keriban
Revenir en haut Aller en bas
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyLun 7 Mar - 11:48

Citation :
Cher Ange,

Pardonnez-moi de vous répondre si tardivement.
Votre lettre m'est arrivée alors que j'étais en pleine tracasserie au Conseil Ducal et j'avoue que cela m'a pris la tête et beaucoup de temps.
Je ne peux vous en dire plus, vous savez, ces secrets de Conseil...Cause de cette tracasserie d'ailleurs.
Passons.

Ainsi donc, je peux vous dire que oui, je suis heureuse d'être en Bourgogne.
Je le serais encore bien plus, vous vous en doutez si vous étiez à mes côtés.
Il semblerait que notre vie de couple soit sous des auspices de longues distances, il faudra bien s'y faire puisque ni vous ni moi n'envisageons réellement de couper nos racines.
C'est ainsi, bénissons le Ciel de ce qu'il nous donne à vivre et faisons-lui confiance pour la suite.
J'ai eu très peur en vous lisant, lorsque vous avez parlé de cette blessure à la jambe !
J'en ai parlé à Angélyque, je lui ai demandé pourquoi elle ne vous avait pas prêté ses jambières...J'étais plutôt contrariée !
Mais elle m'a rassurée en me disant que vous n'aviez qu'une égratignure.
Cependant, soignez-vous bien. La gangrène peut se mettre même dans une égratignure.
Béatrice a craint d'en être atteinte après sa blessure, en Alençon. Mais rassurez-vous, elle va bien. J'ai reçu de ses nouvelles très récemment.

Blanche est en Bourgogne, je pense qu'elle va y rester un moment. Cela me réjouit puisque nous pourrons passer du temps, ensemble. Je vais l'inviter à Railly, quelques jours.
La fin de mandat de Angélyque est plutôt tumultueuse.
Elle est fatiguée, ce qui est normal et ses détracteurs entrevoient ces failles et en profitent lâchement.
Que je hais ces vils gens qui ne savent profiter que des faiblesses des autres pour se mettre en avant, que j'aimerais leur faire mordre la poussière !
Finalement, je me retrouve en sixième position sur la liste BOUM, au lieu d'avant dernière.
Normalement il n'y a aucune chance que je sois élue et si même je l'étais, il me faudrait démissionner aussitôt du Conseil puisque Chambellan.
Je pense encore rempiler pour un mandat complet si évidemment le nouveau Duc/la nouvelle Duchesse me reconduit.
Ensuite, je laisserai la place de Chambellan pour autre chose. Plusieurs personnes semblent déjà avoir programmé la suite pour moi et j'avoue qu'il est possible que je me laisse tenter.
A Sémur, la nouvelle Maire m'a demandé de faire partie du conseil municipal, j'ai accepté. J'espère que c'est une bonne décision.

Railly est magnifique, vous savez.
Le printemps s'annonce doucement, les perces-neige et les crocus sont fleuris et les champs redeviennent timidement verts.
Dès demain, nous commençons le travail aux vignes. J'ai hâte.
Tout comme j'ai hâte de revoir Charles.
Je l'imagine faisant ses premiers pas dans les allées de Railly, ou entre les vignes ou encore dans le grand verger du domaine.
Quel bonheur ce serait si vous étiez là, pour le voir, mon Prince.

Revenez-moi vite.
Je vous aime.

Tendres baisers.
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Signat13

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Della

Della

Messages : 529
Date d'inscription : 17/07/2010

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyMar 12 Avr - 0:42

Citation :
Kéri Chéri,


Comment se porte mon époux adoré ?
Et l'Orléans ?
Et votre famille ?

La Bourgogne tient le coup.
Moi aussi.

J'ai reçu une lettre de mon cousin Séverin.
Il dit aller mieux, ce qui me réjouit au plus haut point, comme vous pouvez l'imaginer !
Il désire venir nous voir.
Ce qui en soi est une excellente idée sauf que je ne sais pas où lui dire de venir.
Bréméan et je fais le voyage ?
Railly et vous le faites ?
Le Louvre, un jour où nous y sommes tous les deux ?

Vous ai-je dit récemment que vous étiez mon Prince Charmant ?
Tendres baisers.

A bientôt,
Portez-vous bien et que le Très Haut vous garde.

Della.
Votre épouse.

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour Della10
Revenir en haut Aller en bas
Keridil

Keridil

Messages : 627
Date d'inscription : 28/12/2009
Localisation : Orléans

De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour EmptyMar 12 Avr - 1:18

Citation :
Della d'Amour,

Votre époux adoré se porte bien.
L'Orléans est égal à lui-même, ennuyeux comme la pluie, rustre, fade, loin de vous. Je ne vais pas développer tout ce que je lui reproche. Une politique immobiliste, un peuple féru de démocratie - quelle idée, comme si les grecs ne s'y étaient pas cassés les dents - un Duc spectral, des nobles plus gueux qu'Anahis.
Heureusement, la famille s'y trouve être la seule joie que m'apporte parfois cet endroit. Elle va bien. Je ne vois guère ma mère mais étant devenu le Poursuivant de mon père, je puis vous assurer qu'il se porte comme un charme, un charme qui aurait des caducées pour le mettre en joie.

Je suis heureux de lire votre développement sur la Bourgogne & vous même, mais je comprends bien que tel n'est pas le motif de votre missive.

Votre cousin Séverin.
Vous me voyez ravi d'apprendre une amélioration de sa santé. A nos noces, je ne lui aurais guère prédit longtemps avant de se rendre auprès du Très Haut. Néanmoins, le peu de temps passé à discuter avec lui m'a convaincu de la bonté de son âme, et l'estime, l'amour que vous avez pour lui ne peuvent qu'en faire un homme respectable.
Son désir de nous voir me surprendrait presque s'il n'était pas ce cousin que vous chérissez temps. Il est donc enfin un Volvent qui se soucie de sa Renarde.
Je serai bien évidemment enchanté d'être à vos côtés lors de sa venue. En revanche, je ne sais guère plus que vous où celle-ci doit-elle se faire.
Si Séverin va mieux, j'imagine qu'il lui reste quelques faiblesses, laissez-lui donc le choix du lieu qui lui sera porteur du moins d'effort pour nous rejoindre, nous nous accommoderons de ce choix.

Vous m'avez probablement dit que je suis votre Prince Charmant récemment, en effet, mais je ne me lasse point de l'entendre ou de le lire encore.

Le Très Haut veille sur vous,

Keri.

_________________
De Bourgogne en Orléans, aller-retour 466937Keriban
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé




De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty
MessageSujet: Re: De Bourgogne en Orléans, aller-retour   De Bourgogne en Orléans, aller-retour Empty

Revenir en haut Aller en bas
 
De Bourgogne en Orléans, aller-retour
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Maison d'Amahir :: Orléanais :: Duché d'Alluyes - Lexhor :: Les seigneuries :: Seigneurie de Bréméan - (Keridil) :: Le Château :: Le Colombier-
Sauter vers: